Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Roche-sur-Yon - Publié le 29/04/2016 à 19:07

La Roche-sur-Yon - Publié le 29/04/2016 à 19:07

Opposants jusqu'au-boutistes à l'énergie éolienne, les anti-éoliens viennent de créer la Fédération Vendée Tempêtes.

Opposés de longue date aux éoliennes terrestres, les anti-éoliens de Vendée ont choisi de se rassembler. Cinq associations (Vent de bise, à Sainte-Cécile ; Vent de l’injustice, à Bournezeau ; Vent de galère, à Mareuil-sur-Lay ; Vent de furie, à Château-Guibert ; Vent de folie, à Chantonnay) et un collectif viennent de se regrouper pour constituer la Fédération Vendée Tempêtes.

Favorable aux hydroliennesL’objectif ? Continuer la lutte contre les projets de « fermes » éoliennes terrestres. Pour eux, l’industrie éolienne reste en effet une véritable imposture, « sur les plans écologiques et économiques, voire même sur le plan environnemental », souligne la présidente, May Prate.Ils leur préfèrent d’autres énergies alternatives, comme les hydroliennes (qui produisent de l’énergie en utilisant les courants marins ou fluviaux) ou encore la méthanisation (énergie produite avec des déjections animales).

L'amendement GermainAprès avoir obtenu l’abandon de certains projets (celui de Sainte-Cécile par exemple), ils se battent aujourd’hui contre un projet de six éoliennes à Bournezeau (une manifestation a d’ailleurs lieu ce samedi 30 avril).

Défenseurs résolus de l’amendement Germain (qui préconise qu’il n’y ait pas une éolienne à moins de 1 000 mètres d’une habitation, ce qui rend, de fait, caduques de très nombreux projets), ils sont plus déterminés que jamais dans leur combat.

« S’il le faut, on fera comme les zadistes, prévient Sophie Orizet-Vieillefond, vice-présidente de la FVT. Mais on espère qu’il ne sera pas utile d’en arriver là. »

Partager cet article

Repost 1